🇫🇷 IMPRESSION 100% FRANÇAISE | 👕 T-SHIRTS LABELLISÉS | 100% coton BIO | 🚚 LIVRAISON GRATUITE



Le coton biologique des textiles

Publié par Aurélie le

 

Le milieu du textile n'est pas toujours compatible avec le respect de l'environnement. Pourtant, chez MyNomad, nous attachons une réelle importance à notre impact écologique et la façon de le réduire chaque jour un peu plus 🌍🌎🌏. Le dilemme est intense puisque cette action doit être menée sans devoir faire subir à nos clients, un coût trop élevé. C'est pourquoi nous avons choisi de travailler essentiellement avec des fabricants soucieux de rendre la fabrication de leurs vêtements (ou accessoires) « propres » tout en respectant les conditions de travail des ouvriers dans leurs usines.


👉 Le prix, la qualité mais surtout l'humanité 

Une partie des vêtements que nous commercialisons viennent du Bangladesh, plateforme incontournable de l'industrie du textile. Dans ce pays du tiers-monde, le code du travail ne correspond évidemment pas à celui dont nous avons la chance de bénéficier. Pourtant, les mentalités évoluent, probablement trop lentement, mais les choses changent. Nous avons, à présent, la possibilité de choisir des partenaires qui produisent des textiles de qualité, écologiques, et contribuant à l'amélioration des conditions de travail.

 

👉 Des labels certifient ces gages de qualités.

✔ Il y a d’abord les labels de coton biologique et label de recyclage :

➡ Oeko Tex  -  OCS 100  -  GOTS  -  OCS Blended  -  GRS

T-shirts bio et équitables

 


✔ Puis le label "social" de la Fair Wear Foundation 

Vêtement fair-wear

Créée par les Pays Bas en 1999, cette fondation a développé un code des Conditions de Travail dans les entreprises. Pour obtenir le label, qui en découle, les fabricants de textile doivent respecter plusieurs règles, dont la non exploitation des enfants par le travail (l’âge moyen légal pour travailler étant de 15 ans), le droit à la libre association et la liberté syndicale, des salaires correspondant à un minimum vital, un temps de travail réglementaire et un jour de congé tous les 7 jours. 
Ces principes paraissent naturels en France et pourtant, ils sont loin d’être établis ailleurs dans le Monde. Ce label est un véritable gage de qualité de travail dans les usines de confection textile. Les contrôles sont fréquents puisqu’ils sont effectués tous les ans par des experts indépendants.
Evidemment, les textiles bios et labélisés ont un coût plus élevé que les textiles qui ne le sont pas. Nous pensons et espérons qu’à l’avenir il n’y aura plus que des usines « propres », ce qui engendra indubitablement une baisse du prix de vente du vêtement organique.

À bientôt les Nomads !



0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés