🇫🇷 IMPRESSION 100% FRANÇAISE | 👕 T-SHIRTS LABELLISÉS | 100% coton BIO | 🚚 LIVRAISON GRATUITE



Nomade, le nouveau mode de vie

Publié par Aurélie le

Les nouveaux nomades

Ils sont de plus en plus à franchir le cap. Chaque jour, des dizaines de citoyens ordinaires sautent le pas et partent à la conquête d’une vie extraordinaire. Qui sont ces nouveaux nomades ? 🎒 Comment vivent-ils 🎒 ? MyNomd a mené l’enquête et vous dévoile les secrets du voyage au long court. Une vie au jour le jour où la veille ne ressemble jamais au lendemain.

Tout quitter pour partir sur les routes

👉 Nomade 2.0 qui sont-ils ?

Seul, en couple, et même en famille. Ils sillonnent les routes à la recherche des merveilles du monde 🗼🗽🏜 🏔. S’ils partagent leur besoin d’évasion, il existe une multitude de voyageurs. Jeunes, vieux, en solo ou à plusieurs, ils s’exportent aux quatre coins du globe et donnent à leur quotidien des airs de carte postale.

La scolarité des enfants n’est plus un frein 📚, différentes méthodes d’apprentissage sont aujourd’hui accessibles à tous. Même une grossesse peut se vivre sereinement à l’autre bout de la terre 🤰. La magie d’internet a repoussé les frontières. La barrière de la langue n’existe plus, on communique autrement. La valeur de l’humain et de l’échange reprend la première place.

Cette vie de rencontre et de découverte, ils sont nombreux à en avoir fait le choix🤝. Tous différents et pourtant si liés par ce besoin d’ailleurs, mais à quoi ressemblent leur quotidien ? 

👉 Vivre sur les routes, à chacun sa maison

Du plus minimaliste qui se contente d’un sac à dos, aux familles tortues qui voyagent en maison roulante, chacun vit son aventure à sa façon. Les moyens de transport sont exploités au maximum à commencer par le pouce 👍👍👍 !

Nombreux sont les auto-stoppeurs qui sillonnent les routes au bon vouloir des locaux. Une toile de tente dans le sac pour la nuit, et de temps en temps, ils profitent de l’hospitalité des habitants pour une immersion totale 🏕. Affranchis de toute contrainte, ils voyagent où bon leur semble. Quand le minimalisme est poussé à son extrême pour une ouverture complète sur le monde et sur les autres 🎒.

Dans le même esprit, on retrouve des cyclistes courageux, dont les sacoches ont vu bien plus de paysages que la plupart d’entre nous 🚴. À leur rythme, ils parcourent entre 20 et 60 kilomètres par jour durant des mois 🚵‍♀️. Clairement, cette option n’est pas faite pour les fainéants !!

S’il en est un qui a joué un rôle important dans la mutation des sédentaires, c’est bien lui, Airbnb. En quelques clics, vous louez une maison spacieuse avec tout le confort pour environs le montant d’un loyer sans les charges 🏡. Avec un peu d'expérience, ils parviennent même à négocier pour optimiser leur budget location. C’est ainsi qu’on voit émerger de plus en plus de familles nomades tout confort.

À pieds, ils voyagent en transport (avion, bateau, train, bus …), louent une maison au mois et déménagent au grès de leurs envies 🚶. Même principe en voiture 🚗. On charge la garde-robe, les jouets des enfants et c’est parti. Une nouvelle chambre, une nouvelle vue et un nouveau quartier à chaque étape, et tout autant de paysage à découvrir. Parfait pour les familles en recherche d’expérience, mais qui tiennent quand même à leur confort !

Arrivent ensuite les familles tortues, qui promènent leur maison là où leur cœur les mènent 🐢🐢🐢. Du van équipé du strict nécessaire au poids lourd aménagé en loft avec vue sur les étoiles, les véhicules se façonnent en fonction des besoins. Personnalisé, rénové, ou carrément fait maison, tout est possible avec un bon équipement et beaucoup de volonté 🚐. Une habitation roulante avec les commodités indispensable à la vie de famille qui vous conduit partout, je crois que c’est un peu ça le paradis, non ? 

 👉 Entre bonheur et galère, le quotidien des voyageurs

Bon ok, sur le papier, c’est chouette. On a tous envie d’envoyer notre patron sur les roses pour aller jouer les robinsons à l’autre bout du monde 🏕🏖🏝. Mais soyons réaliste, comme pour tout, il y a les bons, mais aussi les mauvais côtés. Être constamment sur la route n’a pas que des avantages et demande aussi quelques concessions.

Quelle que soit la façon de voyager, on récupère forcément son lot de désagréments. Avant tout, il ne doit surtout pas être subit. En couple ou en famille, chaque partie doit trouver son compte et ne pas le vivre comme une contrainte 👫 👨‍👩‍👧‍👦. Les enfants peuvent avoir un peu de difficultés à se faire à l’idée de quitter leurs amis, même s’ils finissent, la plupart du temps, par en ressortir grandi.

La promiscuité peut elle aussi, être parfois pesante. Les jours de pluie, il faut parvenir à occuper tout le monde sous peine de frôler la folie 🌧 ☔. Parce que, bien sûr, on oublie les pause-café chez la voisine pour décompresser, les soirées entre potes, les week-ends en amoureux, etc. Mamie n’est plus disponible pour veiller sur les enfants, même quand on est malade, fatigué ou simplement pas opérationnel.

Certaines familles ont trouvé l’alternative en faisant appel à des jeunes filles au pair 👱‍♀️👱‍♀️. Durant quelques semaines, elles viennent partager l’aventure de la tribu. Un soutien considérable pour les voyageurs et une opportunité exceptionnelle pour ces apprenties nomades.

L’aspect santé peut être également une source d’inquiétude, surtout lorsqu’on emmène nos petits baroudeurs dans l’aventure 🚒 🚑. Sur ce point, encore une fois, soyons clair, les bobos, plus ou moins gros, ne se mettent pas en pause pour la durée du voyage. De la rage de dents qui rend fou en passant par les ligaments avec rééducation jusqu’à la pneumonie rien n’est épargné 👩‍⚕️. Autant vous dire qu’il est plus qu’indispensable pour une maman d’avoir les nerfs solides lorsqu’on vous annonce que votre enfant va être transféré dans un autre hôpital, car on ne parvient pas à déterminer d’où vient le mal et que les traitements ne font pas effet 👨‍⚕️. Oui ça calme. Mais ôtez-moi d’un doute, ce genre d’épreuve arrive ici aussi non ?

Et bien oui. Finalement, c’est ça la vérité. Partir faire le tour du monde, c’est tout simplement transporter toute sa vie vers un ailleurs 🌍 🌎 🌏. Avec son lot de joie et de galère, ces plaisirs extrêmes et ses gros moments de doutes. Le bonheur comme les épreuves ne s’arrête pas devant la porte du camping-car, c’est une question de choix, rien de plus. 

 

Gagner sa vie en voyageant, c’est possible

👉 De quoi vivent les nouveaux nomades

C'est bien joli tout ça, mais reste la question existentielle, comment financer un tour du monde 💰 ? Où trouver les fonds pour acheter le camping-car, aménager le camion ou payer les billets d’avion 💸 ?

Et bien là encore, il existe presque autant de solutions que de famille actuellement sur les routes. Cependant, on distingue plusieurs types de voyageurs, on commence par les tourdumondistes 🌐.

Ces aventuriers partent généralement pour un temps donné. Ils ont une date de départ et situent plus ou moins leur retour. Une parenthèse un peu magique dans leur quotidien qu’ils préparent longtemps à l’avance. Des mois d’économies, pour le projet d’une vie. Plus de sorties, de shopping 🛍, ils deviennent les rois de la débrouille pour parvenir à épargner l’argent nécessaire à leur projet 💶. Certains louent leur maison pour conserver un revenu d’appoint quand d’autres la mette carrément en vente, amorçant ainsi un virage net dans leur vie.

Viennent ensuite les nomades digitals 💻 🎒. Qui comme leur nom l’indique, parcours le monde tout en travaillant sur le web. Ils sont freelances, autoentrepreneur ou même salarié. Un ordinateur portable et une connexion wifi peut suffire à transformer n’importe quelle plage en un lieu de travail ordinaire. Sans contrainte de se rendre au bureau chaque matin, ces nouveaux employés ont appris à tirer parti de leur job. Ils s’exportent et s’offrent ainsi une qualité de vie incomparable à celle d’un ouvrier français 💼. Informatique, marketing, web, etc. Les domaines sont variés et le marché plutôt porteur, l'intérêt de faire appel aux services de ces travailleurs qui s’autogèrent est réel pour les dirigeants.

D’ailleurs, les chefs d’entreprise aussi ont succombé au virus du globe-trotteur. Ont les appels les webpreneurs. Qu’ils gèrent un e.commerce, vendent des formation en ligne ou développent des applications révolutionnaires, ces jeunes patrons régissent d’une main de maître leur société 🖥 📈. Hyper connectés, ils exploitent la toile et en connaissent les moindres secrets. Une escale occasionnelle en France, leur permet de gérer les obligations administratives et le reste se fait sur les routes, au grès du vent.

Moins connectés, mais tout aussi efficaces, les rentiers viennent grossir les rangs. Ils ont su investir dans des maisons, immeubles ou commerces dont la location leur assure un revenu mensuel 🛏 🏘 🏢. Sans contrainte professionnelle, ils s’épanouissent dans leurs voyages et se nourrissent de leurs rencontres. Pour un temps ou pour une vie, tous partagent le besoin d’aller voir ailleurs comment on vit.

 

👉 La force des réseaux sociaux

Tourdumondiste, nomad digital, web preneur, rentier il en manque un me direz-vous ? Oui et pas des moindres, c’est pourquoi il leur fallait au moins tout un paragraphe. Mais qui sont-ils 🤷‍♂️ 🤷 ?

On en suit tous au moins un sur InstagramYoutube ou autre plateforme. Ces photos paradisiaques inondent nos feed et nous donnent envie de tous plaquer pour les rejoindre 🌅 🌇. En solo, en couple u en famille, les influenceurs partagent avec nous leur aventure sur les routes. Ils ont fait de leur passion un véritable business et maîtrisent l’art de la communication sur les bouts des doigts.

Photosvidéos, blogs, ils témoignent quotidiennement de leur histoire et livrent ainsi une partie de leur vie. Des milliers d’abonnés attendent avec impatience les nouvelles vidéos pour poursuivre un peu plus leur voyage par procuration 👩‍💻👨‍💻. Mais d’où viennent leurs revenus ?

La publicité qui ponctue leurs vidéos est une première source de revenue 📣. Encore faut-il que cette dernière soit vue, commentée et partagée un certain nombre de fois 👍👍. Les différents liens d’affiliations et placements de produits sont une ressource supplémentaire. Parfois, leur séjour est offert, en contrepartie, l’hôte bénéficie d’une exposition gratuite sur les réseaux. Certains peuvent même ajouter une enveloppe en plus de l’hébergement.

Mais cette audience ne se fait pas seule, elle demande beaucoup de travail, de temps et d’investissement. Car au-delà des sourire et des cocktails sur la plage, ce sont de vrais entrepreneurs à la fois scénariste, vidéaste, photographe, monteur, graphistecomunity manager, rédacteur et j’en passe et des meilleurs 🎥 🎞 🎬 📷 💻. Un véritable travail quotidien, qui nécessite de se renouveler sans cesse pour entretenir son audience.

 🌐🌐🌐🌐🌐🌐

Vous l’aurez compris, le nomad 2.0 n’a pas de profil type et peu ressembler à n’importe qui. Libre à vous de devenir, pour quelques mois, ou pour une vie, les nouveaux nomades 💻 🗺 🎒.

 

ADVENTURE

À bientôt les Nomads !

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés